Voici ce que nous avons vécu en juin 2013…

Le cas qui va suivre fait partie de nos premières enquêtes. Lorsque la personne nous ayant recommandé ce cas nous a fait un résumé de la situation, je me suis sérieusement demandé si nous pouvions réellement aider cette dame ayant un historique si lourd et plein de noirceur. Je me suis aussi demandé si mes maitres et guides ne s’étaient pas trompés de personne pour y venir en aide. En même temps, j’avais l’impression qu’ils me mettaient à l’épreuve dès le début afin que j’assume pleinement le rôle que j’avais endossé. Une chose était certaine, malgré tous mes questionnements et incertitudes il était hors de question de ne pas aider cette dame.

Juin 2013

Nous nous sommes donc déplacés dans les Cantons de l’Est afin de rencontrer la dame et avoir un aperçu du lieu qui semblait si particulier. Nous désirions savoir si nos ressentis dans ce lieu collaboreraient avec les nombreuses histoires lui étant liés. Maintenant avec du recul, je crois que je voulais aussi tester ma détermination et avoir un premier aperçu de ma réaction dans ce lieu et dans ce tout nouveau rôle. Nous y avons été de jour afin d’avoir une vision globale du terrain, des pièces, des personnes sans donner la possibilité à notre imagination de façonner des éléments pouvant fausser notre perception. Je ne voulais en aucun cas fausser nos impressions.

Vous comprendrez que nous étions extrêmement curieux, car il y avait une multitude d’histoires liées à ce lieu. Il y aurait la présence de 8 ombres noires qui seraient apparues suite à une discussion téléphoniquement avec une dame à la présence avec des entités près d’elle. Après cette discussion, des attaques physiques sous forme de griffures, mais aussi des attaques de natures sexuelles se seraient succédé. Notez que ces événements étaient encore une réalité lorsque nous sommes intervenus dans ce lieu. Il y avait la vision d’entités liées à une autre époque, la sensation de présence près d’elle, etc. La chambre principale, la chambre d’amis et le salon étaient des lieux actifs concernant les phénomènes paranormaux. La présence d’entité ne se limitait pas uniquement à une pièce de la demeure.

Avouons-le, comme départ, nous étions bien servis et la question que j’avais continuellement en tête était la suite; quelles sont les manifestations encore actuelles dans le lieu? L’historique de cette demeure était si important que j’avais l’impression qu’elle envahissait le temps actuel et qu’il était difficile de bien différencier le passé du présent. Cette difficulté provenait probablement de l’âge de la maison, son état ainsi que l’ameublement qu’on trouvait en ce lieu.

En effet, en pénétrant dans la maison, nous avions l’impression que le temps n’avait plus lieu d’être. Nous avions l’impression de nous trouver dans un autre espace-temps. Nous nous retrouvions dans l’ambiance des années 1950 si ce n’est pas plus vieux. Le lieu et les meubles s’harmonisaient parfaitement et les gens y habitant également. Leur mode de vie était en corrélation avec cette époque. La cuisinière était un vieux four à bois. Le terrain apportait tous les fruits et légumes qui leur étaient nécessaires. Très peu d’éléments technologiques étaient présents en ce lieu. Il était facile d’oublier l’année actuelle.

Nous y avons rencontré une charmante dame très accueillante désirant obtenir de l’aide afin que les manifestations paranormales cessent et qu’elle puisse reprendre le contrôle de sa vie. Lorsqu’elle nous a parlé des différents éléments liés à tout cet historique, elle a mentionné avoir obtenu de l’aide de nombreuses personnes avant nous. Parmi ceux-ci, nous y retrouvions de nombreux médiums, des enquêteurs du paranormal ainsi que d’un prêtre. En effet, il fut un temps où les agressions physiques étaient si fréquentes et si violentes qu’ils ont dû demander à un prêtre de venir afin de les aider.

Selon elle, un exorcisme aurait été pratiqué par le prêtre et deux femmes qui l’accompagnaient. Elle se souvient avoir été agressive par moment, mais elle ne pouvait pas m’en dire plus, car cela s’était passé, il y a déjà plusieurs années. Par contre, nous savons avec certitudes que les manifestations se sont poursuivies avec la même intensité comme si l’exorcisme n’avait eu aucun effet.

Suite à cette information, je ne cessais de me demander, mais comment est-ce possible que l’exorcisme n’ait eu aucun impact? Avec toutes ces manifestations paranormales présentes dans ce lieu, comment est-ce possible que les actions du prêtre n’aient rien donné? Pourquoi sommes-nous aujourd’hui encore aux prises avec ces éléments? J’avais de nombreux questionnements à ce sujet. Cet élément remettait en quelque sorte des éléments qui étaient pour moi des faits établis. J’ai alors pris mon courage et lui ai posé simplement la question suivante : selon vous quelles sont les raisons pour lesquels l’exorcisme n’a pas fonctionné? Elle m’a immédiatement dit qu’elle n’y croyait pas, car le prêtre lui avait demandé de renier la personne qu’elle était.

En effet, il semblerait que d’entrée de jeu le prêtre lui avait demandé de retirer tout objet en lien avec ses origines amérindiennes. Elle s’est sentie jugée et a compris que, pour le prêtre, la problématique actuelle était uniquement liée avec ses origines amérindiennes. Elle a eu clairement le sentiment que le prêtre accordait plus d’importance à ces croyances différentes du leur et qui leur attribuait toute la responsabilité des événements qu’elle subissait.

Suite à ce premier contact, mon conjoint et moi étions assez perplexes, car nous étions certains qu’il y avait eu de nombreuses manifestations paranormales dans ce lieu et qu’il y en avait encore. Par contre, en aucun temps nous ne nous étions sentis menacés ou mal dans ce lieu. Nos ressentis étaient complètement différents de ce que nous pensions y ressentir lorsque nous prenions conscience de tout l’historique de ce lieu. Pour nous, il était impossible qu’il n’y ait rien, car les histoires étaient forts nombreuses et venaient de différentes sources et non pas uniquement de la dame demeurant dans cette demeure. D’un autre côté, ce que j’y percevais n’était pas aussi lourd ou noir que nous pourrions y penser. Encore une fois, j’avais beaucoup de questionnement et j’avais bien hâte d’aller y faire une enquête avec tous nos appareils technologiques et voir les éléments que nous y capterions.

Nous avons dû aller chez cette dame trois fois. Lors des deux premières enquêtes, nous y avons capté quelques éléments intéressants. Plusieurs réactions k2 inexpliquées. Sensation d’être touché par des entités, quelques bons pve, captation vidéo d’une masse vaporeuse particulière, etc. De plus, lorsque nous nous apprêtions à y faire une purification, une entité se manifestait soudainement à l’aide du k2 et a même aussi atteint émotionnellement la dame de la maison. Comme s’il voulait soudainement gagner du temps et nous détourner de notre action de purification et libération du lieu.

En aucun temps, nous ne nous sommes sentis menacés. Il fut même nécessaire que j’insiste afin que les entités se dévoilent à nous sinon l’enquête était somme toute tranquille. De plus, il m’était impensable de quitter ce lieu sans avoir obtenu aucune manifestation. Cela était tout simplement impossible! Nous savions sans aucun doute qu’il y avait bien présence d’entité dans cette résidence, mais nous ne pouvions comprendre leur origine avec le peu de réponses que nous avons obtenues à nos questions. Nous réussissions à obtenir la preuve de leur présence, mais ils ne désiraient clairement pas nous fournir des informations à leurs sujets. Est-ce par peur? Possible!

À chaque visite, une purification des lieux a été faite. Nous avons varié nos méthodes d’interventions d’une visite à l’autre, et ce dans le but d’atteindre les différentes entités encore présentes en ce lieu. Je crois qu’à chaque fois que nous purifions la maison des entités ayant différentes origines les uns des autres quittaient cette résidence. Notre dernière enquête fut très tranquille. Bien que nous ayons capté un bon pve qui, je pense, peut provenir d’énergie résiduelle. Nous pouvions dire mission accomplie. La paix et le calme sont de nouveau présents en ce lieu. Par contre, les gens vivaient dans une aussi vieille demeure doivent accepter que celle-ci vient avec tout son historique que nous appelons communément énergie résiduelle dans le monde du paranormal. Ils leur appartiennent aujourd’hui d’y créer de nouveau souvenir et d’y établir l’énergie qui désire retrouve en celle-ci.

*** Il est vrai que nous n’avons pas l’enquête auquel nous nous attendions, mais cette enquête a soulevé plusieurs questionnements. Et c’est là la beauté de faire ce que nous faisons. Avec nos différentes expériences, nous apprenons toujours plus sur ce que j’appelle le monde de l’invisible. Des éléments nouveaux s’imposent à notre compréhension et quelques fois nous devons revoir nos positions face à un élément qui pour nous était compris et établi… je partage avec vous certains questionnements qui ont surgi suite à cette enquête.

 

******************************************************************************

Le fait que nous nous retrouvions dans une vieille maison et qu’à l’intérieur d’elle nous y retrouvions uniquement des meubles antiques m’a questionné. Ces éléments m’ont amené à savoir si ceux-ci pouvaient en un sens faciliter notre capacité à percevoir les évènements passés dans cette maison. Est-ce que l’ambiance créée par la bâtisse, les meubles et le monde de vie ne favorisaient pas la perception des souvenirs du lieu? En d’autres termes est-ce possible qu’à cet endroit, l’énergie résiduelle du lieu et/ou de meubles fût plus facilement perceptible lié à la bâtisse, aux meubles présents, etc. ?

Personnellement, je crois qu’il est possible de percevoir les mémoires du lieu ou si vous préférez l’énergie résiduelle et je crois qu’il y a des lieux où cette perception peut y être facilité. Je crois que lors de cette enquête, nous y retrouvions tous les éléments afin d’amoindrir la différence vibratoire entre le ici et maintenant et l’époque de ce lieu et de ces meubles. De plus, je crois que ce décor facilitait la perception que nous pouvons avoir de ces mémoires, car elle correspond exactement avec le décor encore présent dans la résidence. Nous avions l’impression d’être dans un autre temps. Même pour nous les êtres humains, ils pouvaient être parfois difficiles de demeurer dans le moment présent et de ne pas avoir l’impression de se retrouver dans une autre époque. Imaginez alors pour les entités.

Si vous écoutez certaines émissions de chasseurs de fantômes, vous remarquerez que certains enquêteurs introduisent parfois un ou des éléments ayant une signification avec les manifestations présents dans le lieu tel qu’y faire jouer de la musique liée avec l’énergie que nous pouvons percevoir, des objets en lien avec les êtres perçus ou l’époque perçue, etc. Dans ce même ordre d’idée, ils désireront recréer des événements significatifs à ce lieu dans l’espoir d’amener les entités à s’y manifester plus facilement et ainsi capter leur présence et leur existence. Cette approche donne généralement d’assez bons résultats. Ici dans le cas que nous traitons, il ne nous était nullement nécessaire de recréer cette époque puisque celle-ci était très bien représentée dans cette demeure. C’est pourquoi je crois qu’il était beaucoup plus facile dans cette maison d’y percevoir l’énergie résiduelle de cette demeure.

Je pousse un peu plus loin dans ma pensée. Tout comme je crois que ces différents éléments créaient l’atmosphère idéale afin que nous puissions percevoir les mémoires de celui-ci, je crois que cette atmosphère favorisait ou incitait les entités liées à cette époque à demeurer en ce lieu tout en étant fermement convaincu de vivre encore dans leur temps à eux. C’est la raison pour laquelle, je crois qu’il y avait une entité qui attendait encore son épouse sans avoir conscience que celle-ci avait, il y a déjà plusieurs années, quitté ce plan. Tout autour de lui renforcissait sa certitude d’être encore vivant et même lorsqu’il regardait à l’extérieur de la résidence, les bâtiments, le terrain, les voitures tous concordaient avec sa perception du temps où il se trouvait. À la limite, il n’avait aucun repère afin de comprendre qu’il n’appartenait plus au moment actuel et qu’il était décédé. Et, pour lui, il était impossible de croire que nous nous trouvions en 2014 et non pas à son époque.

Aujourd’hui, je suis encore convaincue que l’ambiance en place a eu un grand impact sur l’énergie résiduelle que nous pouvions y percevoir ainsi que de la présence d’entité liée a à cette époque.

******************************************************************************

L’autre élément qui m’a grandement questionné est le fait d’avoir eu un exorcisme dans la maison et que rien n’a changé par la suite. La réponse de la dame m’a aussi questionné, car elle n’a en aucun temps dit qu’elle ne croyait pas à l’exorcisme, mais qu’elle n’y croyait pas, car on lui avait demandé de renier l’être qu’elle était. Pour moi, c’est très différent. Est-ce à dire qu’un exorcisme ou toute autre intervention a plus de chance d’être efficace si la personne concernée y adhère pleinement?

Je crois que c’est un questionnement très important et que nous devons comprendre que les gestes, les paroles que nous disons ont cent fois plus de pouvoir si nous comprenons ce que nous disons et si ceux-ci ont une grande importance et signification pour nous. Nous devons y croire totalement. C’est cette foi qui donne tout l’impact à nos actions.   Par exemple, si nous récitons une prière machinalement, car elle nous a été inculquée, mais que nous ne l’aimons pas et, à laquelle, nous n’y croyons pas, cette prière aura très peu d’effet contrairement aux mots provenant du plus profond de notre cœur et de notre âme.

Cette réflexion m’a amené à un autre questionnement. Eh oui! Je suis un être continuellement en évolution grâce à tous ces questionnements qui façonnent ma compréhension de l’univers dans lequel nous évoluons. Alors, est-ce à dire que la croix bénite dans une pièce sera moins efficace chez une personne pour qui elle a très peu de signification contrairement à une personne ayant une grande foi en ce symbole?

La croix est un symbole très fort dû à l’historique lié à celle-ci. L’effet pourra se faire tout de même sentir en lien avec certaines entités ou énergies sensibles à ce type de symbole. Par contre, il est clair que l’effet de cet objet sera grandement amplifié chez les gens ayant une grande foi en cette croix et qui lui accorde une importance réelle et même viscérale à sa présence dans la résidence. Ils conçoivent que grâce à celle-ci, leur sécurité dans leur demeure et dans leur vie est assurée. La croix correspond à leurs valeurs, croyances, mais je dirais à ce qu’ils sont. Et c’est pourquoi son impact sera plus important chez les gens ayant une foi en ce symbole.

Utiliser des éléments sacrés qui vous conviennent et qui conviendront aux gens que vous aiderez, car ce sont eux qui demeureront dans la demeure par la suite. S’il n’y croit pas à l’efficacité des gestes posés, inconsciemment ils donneront l’opportunité à cette même entité ou énergie de se réinstaller dans cette même demeure. Cet élément est capital. Nous désirons aider les gens et leur redonner leur pouvoir sur leur vie. Il est donc important de s’assurer que les éléments que nous leur proposons correspondent à leur valeur et qu’ils y adhérent pleinement.

Dans la situation actuelle, je crois qu’il aurait eu lieu de respecter l’origine de la personne et ainsi enlever toute notion de jugement de la personne concernée. De plus, cette dame aurait eu avantage d’aller vers un chamane ou tout autre représentant spirituel de la nation amérindienne qui aurait été en corrélation avec ces origines et croyances. Ainsi, je crois que le résultat aurait été différent.

******************************************************************************

Durant nos visites, nous avons rencontré plusieurs amis de la dame demeurant à cet endroit. Nous avons tous remarqué que l’histoire de ce lieu et de cette dame était mise systématiquement à l’avant-plan dans toutes les discussions. Nous avions la perception que la dame était arrivée à un point où elle se décrivait par ces événements et expériences. Ces conversations étaient majoritairement en lien avec ces évènements. Il est vrai que cette dame avait des limitations physiques importantes et sortait très rarement de chez elle. Sa vie se résumait à ce qu’elle vivait dans cette demeure. Ces observations m’ont amené à me questionner sur l’impact possible de ces éléments. Est-ce que le fait de parler constamment de ces événements favorise le retour de ceux-ci?

Ces faits démontraient toute l’importance de l’impact de ces événements sur sa personne. Ils ont occupé une place importante dans sa vie et y occupent toujours la même place après toutes ces années passées. Ces événements ont laissé une empreinte énergétique importante chez cette dame. De plus, la majorité des gens venant dans cette demeure connaissaient tous ces événements et s’attendaient en quelque sorte que des événements paranormaux s’y produisent de nouveau. Il y avait une réelle difficulté à différencier l’historique du lieu et les faits actuels présents en ce lieu.

Ressasser constamment les mêmes pensées liées à ces événements n’est pas souhaitable. N’oublions pas que nos pensées créer l’atmosphère dans laquelle nous évoluons. Des pensées, paroles et gestes joyeux mettront en place une énergie de bonheur et de bien-être dans la demeure. C’est la même situation ici. Je dirais que de parler constamment de ces faits établissait de nouveau le type d’énergie lié à ces événements et donne l’opportunité aux événements de s’y reproduire. J’avais l’impression qu’elle ne pouvait pas se départir du passé et le gardait captif dans le présent. Dans de telles circonstances, il faut comprendre que nous augmentons les chances que des entités correspondant à ce type d’énergie reviennent en ces lieux et se manifestent.

Il est vrai que nous venons aider ces gens, mais ils doivent aussi comprendre qu’ils ont un rôle à y jouer. Nous venons les aider à comprendre, à purifier et libérer les lieux. Ils se devront d’instaurer en celui-ci une énergie de joie, de bonheur et de bien-être afin de garder ce type d’énergie dans leur résidence et ainsi ne pas favoriser le retour des entités qui étaient présentes chez eux. Nous ne sommes pas une pilule miracle, mais uniquement une partie de la solution. Nous devons travailler en équipe afin de nous assurer un résultat optimal.

******************************************************************************

Avant de faire des enquêtes paranormales, je voyais d’un mauvais œil les gens provoquant les entités lors d’enquêtes paranormales. Je me suis surprise à utiliser cette technique, car je ne pouvais croire que je ressortirai d’un lieu ayant une si grande histoire de phénomène paranormal sans aucune preuve afin de confirmer la dame dans ces ressentis et expériences. (Attendons-nous, la provocation que je parle ici est beaucoup plus sous forme d’insister fortement à ce que les entités se manifester en les mettant parfois au défi, mais sans outre passer les limites de ce qui est acceptable ou non de faire face au monde de l’invisible.) Aujourd’hui, ma perception a changé. Alors, provoquer ou non une entité lors d’une enquête?

Il y a plusieurs éléments sur lesquels mon opinion était basée. Tout d’abord, il y avait la notion de sécurité des gens présents sur le lieu de l’enquête. Nous ne savons pas exactement à quel type d’entité nous nous adressons lorsque nous faisons une enquête et ce peu importe l’histoire qui y est associée. Nous n’avons aucune certitude des entités qui y sont présentes. Nous devrions donc éviter cette méthode afin d’éviter de mauvaise expérience pouvant aller jusqu’à des attaques de types physiques. Afin de ne pas avoir de surprise et surtout dans le but que tout soit le plus sécuritaire possible, je prônais et prône toujours la prudence et la sécurité.

De plus, il y a la notion du respect des entités. Tout d’abord, il est clair que nous ne pouvons obliger une entité à se manifester à nous. De plus, ne pas avoir de réponse ne signifie pas l’absence d’entité. Il est important de comprendre que les entités présentes ne sont pas tous des êtres négatifs et plusieurs d’entre eux désirent notre aide. Ces derniers communiqueront avec nous sans que nous ayons besoin de les provoquer à se manifester. Alors leur crier après est pour moi un immense manque de respect de notre part. Tout comme les entités communiquant avec nous en nous criant après serait un manque de respect pour nous. Par contre, provoquer ne veut pas nécessairement dire élever le ton lors de nos communications avec les entités. Cela peut être simplement de les mettre au défi de se manifester ou encore minimiser leurs manifestations afin de les défier à se manifester. La provocation a de nombreux visages…

Les deux aspects exposés ci-haut font encore partie de ma vision et ma perception face aux différents contacts avec les entités. Voici là où ma vision a légèrement changé avec le temps…

Les entités ne sont pas tous enchantées de communiquer avec nous. Ceux désirant de l’aide nous feront signe simplement afin que nous les assistions dans leur parcours. Par contre, certaines entités qui amènent les gens à nous demander de l’aide ont des intentions autres que de recevoir notre aide parfois. Ils désirent parfois demeurer dans le lieu et avec les gens auxquels ils sont liés.   Ils désireront ne pas se manifester afin de ne pas attirer notre attention et nos interventions. Afin de parvenir à obtenir de l’information et des manifestations prouvant leur présence, la provocation ou insistance est une technique pouvant nous permettre de parvenir à notre but. J’ai tenté les deux approches lors d’une enquête et sans avoir insisté fortement nous n’aurions pu voir de confirmation de la présence d’entité et ainsi avoir une confirmation sur les événements vécus par les gens vivant dans le lieu.

Lorsque nous allons faire une enquête, nous avons comme objectif d’aider les gens ayant sollicité notre présence. Pour ce faire, nous devons recueillir des données afin de déterminer la présence ou non d’entité dans les lieux. Notre but est de savoir s’il y a présence ou non d’entité. Pour ce faire, nous devons utiliser plusieurs approches, car il y a différents types d’entités qui existent près de nous. Dans les différentes approches, la provocation peut en faire partie. Dans les cas où les manifestations ont été nombreuses et diverses, lorsque les événements vécus ont été documentés et vécus par plusieurs personnes, quand nous savons qu’il y a présence d’entité en ces lieux utiliser la provocation afin de les obliger à se manifester et ainsi pouvoir interagir avec eux peut être un moyen efficace.

Naturellement, il faut utiliser cette technique dans certaines circonstances et non pas continuellement, car celle-ci peut avoir l’effet inverse et repousser les entités cherchant une personne à qui ils peuvent aire confiance afin d’obtenir leur aide pour continuer leur cheminement. De plus, en tant que membre d’un groupe paranormal nous comprenons les risques que comporte cette approche et la mettons en pratique uniquement lorsque nous avons les lieux à nous et que les gens vivant dans ce lieu ne sont pas présents, et ce dans un souci de sécurité pour eux.

Alors la provocation sous forme d’insistance peut être aidant avec certains types d’entités et ainsi les amener à trahir leur présence. Est-ce que cela peut être dangereux? Oui, car nous ne savons pas sans aucun doute le type d’entités à qui nous nous adressons. Cette méthode devrait être utilisée uniquement à l’occasion et avec une vigilance accrue afin d’assurer notre sécurité, mais aussi pour le respect des différentes entités présentes et ne devrait pas être utilisée dans la vie de tous les jours par les gens vivant des manifestations paranormales, car ils peuvent aggraver la situation sans le vouloir.

Donc la provocation ne doit pas être prise à la légère et ne devrait pas être l’unique méthode d’enquête dans un groupe paranormal. Elle devrait être utilisée uniquement de façon exceptionnelle et dans des lieux spécifiques tout en sachant à quoi nous nous exposons… Je sais que ce questionnement fera réagir plusieurs personnes, mais, je le dis encore une fois, nous nous utilisons uniquement le défi et aussi une forte insistance à ce que les entités se manifestent. Jamais nous ne crions ou manquons de respect face aux entités en place 😉 La provocation peut prendre plusieurs formes…

Mais est ce que la provocation est utilisée uniquement dans le but de savoir s’il y a présence ou non d’entité ? Je crois que non. Avec le temps, une nouvelle compréhension s’est imposée à moi. Il est vrai que lorsque nous provoquons ou insistons, nous cherchons une preuve de leur présence. Le but recherché est qu’ils se manifestent dans la matière. Et cette demande de venir dans la matière est très importante, sinon un des éléments les plus importants à comprendre ici. Cette demande nécessite une modification dans leur composante (des entités) afin de se manifester dans notre plan ou dimension où nous sommes actuellement. Nous les amenons donc à être réellement dans notre dimension qui se veut un monde matériel. Le fait qu’ils modifient leur structure afin d’être plus matériels nous donne beaucoup plus de pouvoir de les atteindre et de les chasser du lieu où ils sont.

Nous augmentons nos chances de réussite lors d’une purification de lieu, car ils se trouvent à ce moment dans le même espace-temps que nous. Ceci est un aperçu d’une nouvelle compréhension qui s’est imposée à moi. Est-ce que je peux dire que ceci est une vérité ? Non, mais je crois véritablement à son importance dans la réussite de nos actions afin de libérer un lieu d’une entité difficilement perceptible et se cachant dans une autre dimension. Et que nous devons continuer à nous questionner en ce sens afin de mieux saisir toute l’important de cet aspect dans nos interventions futures…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.