Voici ce que nous avons vécu à la vieille prison de Trois-Rivières

 

IMGP5975IMGP5976

Durant les vacances d’été 2013, nous avons visité la vieille prison de Trois- Rivières via un tour guidé offert par le site historique de trois rivières. Wow!Quelle expérience! Nous avons eu la chance d’avoir comme guide un ancien détenu de cette prison. Il nous a certes parlé de l’histoire du lieu, mais nous a aussi parlé des conditions de détentions. Ce tour guidé a été enrichi du vécu du guide et de ces expériences. Il a su nous amener avec lui dans cet univers et aussi nous amener de réelles prises de conscience en lien avec les choix que l’ont fait dans la vie de tous les jours. Cette visite est encore bien présente en nous et mes deux filles qui étaient avec nous ont aussi adoré leur expérience.

Durant cette visite, il y eut plusieurs moments où le guide a affirmé clairement qu’il n’avait jamais vu Dieu entre ces murs, mais qu’il y avait vu plusieurs fois le démon. Ces phrases qui peuvent sembler anodines pour certains ne l’étaient pas pour nous.   Ils n’ont fait qu’attiser encore plus notre intérêt et notre curiosité sur ce lieu. De plus, lorsque nous étions dans le cachot une de mes filles a très clairement senti une main froide se poser sur une de ses épaules alors qu’il n’y avait aucune personne derrière elle là où se trouvait uniquement le mur du cachot…   Comme pour nous confirmer qu’il y avait bel et bien de possibles entités en ce lieu. Il est bien certain que nous avons quitté ce lieu en nous disant que nous aimerions pouvoir y enquêter un jour.

IMGP5979

https://sepparanormal.wordpress.com/vieille-prison-de-trois-riviere/

Ce lieu historique offre la possibilité d’enquêter, mais pour avoir accès à la bâtisse nous devons payer une somme considérable qui diminuait la possibilité d’y aller seul. Imaginer notre joie lorsque nous avons eu conscience qu’une personne avait pris l’initiative de rassembler des gens enquêteurs et passionnées du paranormal afin de louer cet endroit et ainsi y avoir accès. Dom et moi avons immédiatement embarqué dans ce projet afin d’avoir accès à ce lieu et aussi afin de rencontrer les gens avec qui nous communiquons sur le net, mais que nous n’avions pas eu nécessairement le plaisir de les rencontrer.

Première enquête – 3 octobre 2014

La première enquête faite dans ce lieu a été très intéressante. Nous avions bien sûr de grandes attentes face à celle-ci. L’historique de la place ainsi que de savoir qu’il y avait eu en ces murs des morts par pendaison nous donnait raison d’espérer vivre des expériences des plus intéressantes. De plus, nous savons tous que plusieurs énergies lourdes ont été vécues entre ces murs et nous pensions que cette énergie résiduelle pourrait attirer certaines entités à demeurer dans le lieu. À tout le moins, j’espérais personnellement pouvoir capter des éléments en lien avec l’énergie résiduelle tangible dans l’endroit.

Plusieurs d’entre nous avaient choisi de faire la visite guidée avant d’avoir accès à ce lieu. Nous étions plusieurs enquêteurs sur place et avions établir un fonctionnement pour la soirée. Nous avons eu le plaisir d’enquête avec l’équipe CYM. Nous avons passé une bonne soirée, mais sans réaction absolument significative et nous démontrant sans aucun doute la présence d’entité. Le bon côté de l’affaire est que cette réalité était la même pour tous les gens sur place. Vers la toute fin de notre temps accordé en ce lieu, une équipe a commencé à avoir des réponses intéressantes via le k2, mais il était déjà le temps de partir… Je dois dire que nous étions passablement déçus par le peu d’expériences vécues en ce lieu qui promettait tellement. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il nous restait l’analyse des données à faire dans les jours suivants avant de pouvoir dire si nous avions recueilli ou non des preuves intéressantes et significatives.

L’analyse pour la plupart des gens a ressorti quelques pve intéressants, mais rien de très concluant. Impossible de dire hors de tout doute si nous étions en lien avec de l’énergie résiduelle ou encore des entités présentes en ce lieu.  Nous avons réunis quelques éléments démontrant un possible contact mais sans en avoir une certitude.

DSCF5827 DSCF5829 DSCF5832 DSCF5849 DSCF5854 DSCF5880 DSCF5890 DSCF5898 DSCF5901 DSCF5913 DSCF5923 DSCF5927 DSCF5930 DSCF5941 DSCF5959 DSCF5960 DSCF5966 DSCF5971 DSCF5980 DSCF5982 DSCF5990 DSCF5995 DSCF5999 DSCF6011 DSCF6013 DSCF6031 DSCF6039 DSCF6086 DSCF6089

*****

Suite à notre visite, nous nous sommes questionnés sur les raisons pouvant expliquer le peu d’activité dans un tel lieu historique où tous semblaient regrouper les éléments gagnants afin de vivre une belle enquête.

Tout d’abord, le grand nombre de personnes fait en sorte qu’il peut être difficile de savoir avec certitude si nous avions capté un véritable pve ou non. Car on doit se le dire que le son voyage extrêmement bien dans un tel bâtiment. Mais en même temps, nous avons fait notre possible afin d’avoir accès au lieu avec le montant qui était demandé…

Deuxièmement, lorsque nous sommes arrivés, nous avons entendu de la très belle musique provenant d’un terrain tout près de l’édifice. Il y avait en effet quelques festivals dans la ville de Trois-Rivières, dont un près de l’endroit où nous étions. Par contre, dû à l’épaisseur des murs et de toutes les fenêtres fermées dans le lieu, je ne pense pas que cet élément ai eu un impact important.

Troisièmement, nous avions accès au lieu de 18hrs à 22hrs. Cette plage horaire pouvait être somme toute intéressante. Car il existe des groupes qui font des enquêtes durant la journée et obtiennent de bons résultats. Le fait qu’une équipe commençait d’obtenir de possibles réponses à la toute fin du temps qui nous était accordé a ravivé notre questionnement sur la possibilité d’un moment dans la journée plus propiste à de la manifestation paranormale dans un lieu. Est-ce que la nuit présente cette caractéristique-là? Car si les entités sont présentes la nuit, ils doivent bien l’être aussi de jour non? À moins que réellement il y ait un temps où les plans sont moins séparés les uns des autres. Mais est-ce que les plans sont si séparés les uns des autres? [Voilà bienvenu dans mon monde de questionnement lol]

*****

En sommes, nous sommes ressortis de cette enquête avec encore plus de questionnements. Nous avons été plus que contents lorsque nous avons su qu’il y avait une possibilité d’y retourner dans une période de temps plus longue et plus approprié à une enquête paranormale soit de 18 h à 4 h am.  La période de l’année avait très peu de risque de présenter de festival dans l’environnement près de ce bâtiment. Et nous avions la chance d’aller clarifier la situation et savoir si ce lieu est réellement hanté ou contient uniquement de l’énergie résiduelle en lien avec l’historique de ce lieu.

Deuxième visite – 3 octobre 2014

Il est finalement venu le temps de notre deuxième visite à la vieille prison de trois rivières. Nous étions moins de personnes et avons donc décidé de former trois équipes en tout et non quatre équipes. Je crois que ce choix a été plus favorable et nous avions plus le contrôle de ce qui se passait sur l’étage que nous étions. Nous avons établi un ordre de passage et laissé la possibilité lorsque nous aurions fait le tour de la prison de retourner aux différents endroits que nous désirerions.

Nous avons fait équipe avec les membres de MPPE (Montréal phénomène paranormal et enquête) (y inclure leur lien) et des amis à eux. Nous les connaissions uniquement sur internet et avons adoré faire équipe avec eux.   Entre vous et moi, le plaisir d’être dans un lieu historique est super, mais rencontrer des gens passionnés par la même chose que nous est vraiment des plus agréables. Beaucoup d’entre nous échangions déjà via le net mais se rencontrer en personne est vraiment un plus et un grand plaisir des différentes collaborations dont nous participons.

Étant donné le délai que nous avions, nous avons pu prendre le temps cette fois-ci d’installer sur les trois étages de caméra infrarouge de surveillance. Ainsi nous augmentions les chances de capter des phénomènes paranormaux. Je dois dire que nous avions tous hâte d’enquêter et de savoir si oui ou non il y avait présence d’entité et si nous pourrions interagir avec eux.

 

19h28 *** 1er étage section des femmes

prison 2 cellules des femmes

Nous avons débuté notre enquête à l’étage supérieur. MPPE ont débuté leur enquête et dom et moi avons été sur cet étage, mais vers le côté des hommes. Un des membres de MPPE est venu nous chercher, car Jacques voulait me parler. Nous avons donc été dans la partie carcérale qui était jadis réservée pour les femmes. Nous y avons passé une bonne partie de notre temps. Je devrais dire que nous avons passé tout le temps que nous avions pour cet étage dans cette section. Nous avons remarqué de par les ressentis du départ de Jacques qui nous étais possible de s’allonger dans une cellule et de ressentir des symptômes pouvant être lié avec l’histoire du lieu.

À cet endroit, dès que nous nous allongions nous pouvions y ressentir de l’oppression au niveau de la gorge et de la poitrine. Nous avons pensé que nous pouvions être en présence d’un enfant qui était dans ce temps-là avec leur mère dans les cellules. Par contre, si nous demeurions allongés plus longtemps les ressentis étaient différents. Nous avions une pression accrue au niveau de la gorge, une chaleur intense au niveau de la tête comme si tout le sang de notre corps allait à cet endroit et le dernier symptôme à apparaitre était un engourdissement au niveau des jambes.

Nous nous sommes questionnés sur ces ressentis. Avions-nous accès à l’histoire du lieu? Avons-nous accès à de l’énergie résiduelle? Avons-nous accès à des événements ayant eu lieu dans cette cellule et si oui pourquoi? Dans quel but?

Nous avons tenté de documenté ces ressentis à l’aide de notre matériel technologique, mais rien, nada. Nous n’avons pas pu capter des vidéos ou photos significatifs. Nous avons eu un pic de cem mais rien de plus et aucune possibilité d’interagir avec ce qui avait sur place. Nous avons eu par contre des variations de température que nous ne pouvons pas comprendre. La température de la pièce était plus chaude près des fenêtres et froide au milieu de la pièce là où nous nous trouvions. Durant ces variations de température, plusieurs d’entre nous ont clairement ressenti une présence près de nous.   Mais nous n’avons pu interagir avec ces énergies de par les changements de température. (Ajouter vidéo avec variation de température)

Nous n’avions que des expériences personnelles… Ce que j’appelle expérience personnelle est des événements que nous vivons, mais que nous ne pouvons pas prouver à l’aide de notre matériel technologique. Nous n’avons pu documenter ces expériences avec l’aide de nos appareils de toute sorte… ce qui est très frustrant comme situation dans ce domaine. Par contre, nous étions déterminés de revenir à cet endroit un peu plus tard afin de comprendre ce que nous avions vécus. Nous avons quitté cette section à 20 h 33 exactement.

 

Red-chaussé

prison 1 cellule red chausse

Le deuxième endroit que nous avons exploré est le red-chaussé, là où nous y trouvons les bureaux administratifs, mais aussi quelques cellules. Certains éléments font penser aux gens de la place que certaines de ces cellules auraient été utilisées afin d’y garder les prisonniers ayant une sanction de mise à mort. Ce n’est pas dans ces cellules que nous avons enfin eu des preuves à l’aide de notre matériel technologique, mais dans la cellule directement en face à la salle commune de cette section.

Durant une pause, les personnes ayant enquêté avant nous dans cette même cellule avaient vécu certains éléments tels que les femmes avaient de la difficulté à entrer dans cette pièce comme si quelqu’un ne désirait pas leur présence en ce lieu. Elles y vivaient un inconfort, mais aucune réaction ou preuve ne fut captée à l’aide des k2 ou d’un autre appareil.

Lorsque j’ai pénétré dans cette pièce, je n’ai pas personnellement ressenti de mal l’aise à pénétrer dans cette cellule. Je me suis assise sur un lit inférieur où rapidement j’ai senti une énergie me pousser doucement dans le dos comme si elle désirait que je quitte cet emplacement. Sans le dire aux autres personnes présent avec moi, je les ai invités à s’y assoir et à dire ce qu’il ressentait. Plusieurs d’entre eux ont eu la même impression que moi. De plus, c’est à cet endroit que nous y avons entendu trois cognements sourds que nous n’avons pas pu expliquer l’origine.

Tout était calme jusqu’à ce que Jacques affirme apercevoir une entité sur le lit supérieur là où nous avions senti une énergie. Au moment même où il nous là dit, nous avons capté des réactions k2 significatifs que nous n’avons obtenues à aucun autre moment durant cette soirée. Comme si l’entité avait compris que Jacques l’avait aperçu et nous a signifié sa présence à l’aide de notre appareil. Nous avons réussi à obtenir des réactions avec nos appareils technologiques en insistant énormément sur leur présence et en les sollicitant fortement, mais tout en respectant ce qui est acceptable de faire comme intervention dans une enquête.

Nous voulions avoir une preuve appuyant nos ressentis et dans cette cellule je dois dire que nous avons réussi à obtenir des preuves. Nous dérangions clairement leur tranquillité et je crois personnellement que ces entités ne souhaitaient pas être aperçues nécessairement et ne présentaient pas un grand désir de discuter avec nous.

***

Nous n’avons obtenu aucune autre donnée significative à cet étage. Nous avons malgré tout pris le temps de faire toutes les pièces, mais sans aucun succès. Même chose pour ce qui est de la section des cachots. Contrairement à ce que nous pouvions pensée…

Après avoir pris le temps d’une pause et de manger une bonne pizza tous ensemble, nous avons redéfini les équipes, car quelques personnes d’entre nous avaient quitté. Nous avons donc décidé de retourner au premier étage dans la section des femmes afin de tenter de comprendre ce que nous y avions vécu et aussi tenter de voir si nous pourrions interagir avec ces énergies et récolter des preuves à l’aide de nos outils technologiques. Alors que d’autres personnes désiraient retourner aux cachots.

De plus, Jacques m’avait demandé de le guider lorsqu’il serait allongé afin de tenter d’obtenir le plus d’informations possible. Prenez note que je ne possède aucune notion en hypnothérapie et n’en pratique aucunement. J’ai simplement guidé jacques et poser quelques questions afin de l’amener à percevoir plus d’éléments car à défaut d’obtenir des réactions technologiques nous aurions des informations à vérifier avec l’historique du lieu si possible.

2h06 am *** 1er étage section des femmes

Nous sommes donc retournés directement à cet étage et nous avons remarqué immédiatement un changement important dans l’atmosphère de l’endroit. Une lourdeur était perceptible contrairement à notre premier passage où l’énergie de la place était beaucoup plus légère. Nous avons pris place dans les différentes cellules dans la section carcérale des femmes. Jacques et Morgane se sont étendus et désiraient voir s’ils ressentiraient les mêmes symptômes qu’auparavant.

La personne assise près de moi a relevé le fait qu’elle semblait percevoir une noirceur plus importante devant elle. Elle avait l’impression d’être regardée par une masse sombre qui se trouvait devant elle et donc vers le niveau de la cellule de Morgane. De plus, elle a rapidement ressenti des inconforts tels qu’une chaleur extrême au niveau de la tête comme si tout le sang de son corps s’y concentrait. En fait, elle semblait ressentir les mêmes symptômes que lorsque nous nous allongions dans les cellules. Par contre, elle était tout simplement assise près de moi. Les symptômes étaient si importants qu’elle a dû quitter la pièce où nous étions par crainte de perte conscience. Elle est sortie de la pièce à 2 h 10 exactement. Seulement 4 minutes, suite à notre arrivée dans la pièce…

Ce qui était particulier c’est que nous percevions la présence d’une énergie différente de lors de notre premier passage. Était-ce la masse sombre aperçue par Mie-Hanna? Je ne pouvais le dire à cet instant, mais entre moi et elle il y avait aussi une entité de présente. Son énergie était tellement dense que je pouvais savoir sa posture et sa grandeur. Je crois que c’est cette entité près de moi qui désirait nous partager des informations et qu’en nous les partageant elle nous fessait ressentir différents symptômes liés à ces informations et événements ayant déjà eu lieu dans ce lieu.

Suite au retrait de Mie-Hanna, c’est Dominique qui s’est installé tout près de moi. Dès qu’il s’est assis, il m’a regardé. Inutile de parler, car son expression disait tout. Il avait ressenti l’entité assise près de moi. Et en quelque sorte je préférais savoir cette entité près de moi, car ainsi je savais où elle se trouvait. Cette entité était oui certes imposante, mais je ne me sentais aucunement menacé par sa présence.

Rapidement, Jacques et Morgane ont commencé à ressentir les mêmes symptômes que lors de notre première visite. Sensation d’oppression au niveau du thorax, inconfort au niveau de la gorge, chaleur au niveau du visage et en tout dernier engourdissement des jambes. Tout au long de notre présence, vous m’entendrez leur dire que s’ils désirent que les sensations cessent, ils n’avaient qu’à s’assoirent. Mais tous les deux ont voulu poursuivre, car tout semblait être identique que précédemment sauf la lourdeur présente cette fois-ci.

Soudainement, tout est allé rapidement. À 2 h 14, Jacques mentionne une noirceur accrue et aperçoit une masse noire au plafond. Au même moment, Mie-Hanna qui se trouve dans le couloir affirme apercevoir un important changement dans la luminosité. À ce moment, je n’avais absolument rien remarqué, mais 30 secondes après, la noirceur s’est imposée… c’est difficile de comprendre et de bien saisir ce jeu de noirceur si nous ne l’avons pas déjà expérimenté. Nous étions déjà dans le noir, mais quand le noir devient encore plus noir cela n’augure rien de bon. Presque simultanément, les gens tout près et c’est encore là très bizarre, car ce n’est pas tout le monde dans la salle qui l’a entendu, mais clairement Morgane présentait des difficultés respiratoires. Le bruit que j’ai entendu me fessait tout simplement pensée à une personne se fessant étouffée et qui luttait afin de parvenir à respirer.

Mon réflexe fut de me lever et de crier le nom de Morgane. Je désirai me rendre rapidement vers elle, car nous étions séparées pas une cellule dans laquelle se trouvait Jacques et en disant son nom je désirais tout simplement garder un contact avec elle et lui signifier que nous avions entendu ces difficultés. Heureusement, elle est rapidement revenue à elle et a sort rapidement de la cellule. Cette scène je l’aurais longtemps en tête. La détresse de Morgane était palpable. La terreur et la panique qu’elle dégageait était vraiment incroyable.   Heureusement le monde n’a pas paniqué. Les gens ont pu sortir de façon sécuritaire des cellules dans lesquels ils étaient et ont pu aller soutenir Morgane.

2h15 Et c’est là que je me suis retrouvé face à Jacques qui était toujours dans la cellule. Par contre, il n’était plus allongé mais tout simplement debout devant moi. Quelques choses clochait et impossible de ne pas le remarquer… même les personnes qui sortaient des cellules l’ont immédiatement aperçu. Le regarde de Jacques était totalement vide! Certains après coups disent avoir vue les yeux de jacques tout blanc, d’autres parle de yeux totalement noire mais pour moi il était vide et ce n’était clairement plus jacques que j’avais devant moi. Une fraction de seconde j’ai même pensé devoir l’enfermer dans la cellule pour la sécurité de tout le monde si réellement ce n’était pas jacques qui était là devant moi.

Encore là je l’ai appelé mais sans succès. La seule réaction que j’ai obtenu est un regarde encore plus vide et une tête qui se penche légèrement de côté comme pour me défier. C’est alors que j’ai osé et je dis oser car oufff je ne suis pas certaine de comment j’aurai réagi si sa réponse aurait été différente mais j’ai demandé : Qui es tu ? Il y a eu un silence et là comme par magie, jacques est revenu et m’a tout simplement répondu son nom en me disant que j’étais rochante avec mes questions. Nous avons donc simplement quitté cette section afin de rejoindre les gens qui étaient près des escaliers avec Morgane.

Nous avons pris le temps de rassuré Morgane et lorsqu’elle fut un peu plus stable sur ces jambes elle a tout simplement sorti totalement du bâtiment avec ces amis. J’ai aussi demandé au gens qui n’était pas certain de pouvoir faire face à un événement de cet ampleur de quitter aussi afin de ne pas prendre de chance qu’autre chose se produisent. Car nous pouvions encore clairement ressentir l’entité tout près de nous. Nous pouvions encore sentir l’atmosphère totalement sinistre qui était sur l’étage et était très concentré dans la section où nous étions préalablement. Nous avions beaucoup de questions mais ce n’était pas le lieu et le moment afin de démarrer une discussion.

Rapidement Jacques m’a clairement dit qu’il ne se souvenait plus d’une courte période soit environ de 5 ou 6 secondes. Il avait tout simplement une période noir avec aucun souvenir de ce qui s’est passé. Je comprenais énormément ses tonnes de questions et en tant que personne assez curieuse. Il aurait bien aimé obtenir encore plus de réponse.

Personnellement, j’avais un regret à ce moment-là. C’est de ne pas avoir pu aider ces âmes à s’élever et les libérer de ce lieu afin qu’ils puissent poursuivent leur cheminement d’âmes. Car personnellement je ne crois pas que nous ayons été confrontés à un démon. Il y avait tout simplement deux entités présentes avec nous. Une entité désirait nous communiquer des informations en lien avec des événements liés à ce lieu et lorsque nous nous sommes présentées plus tard, il y avait une entité qui désirait que nous n’obtenions pas ces réponses et était prête à tout afin de faire cesser cette connexion. Par contre, j’ai ressenti que l’entité qui avait réussi à nous communiquer certaines informations étaient un peu plus sereine et j’espère qu’elle trouvera le moyen de poursuivre son chemin et ne pas demeurer dans ce lieu.

Nous avons tout simplement ouvert les lumières dans la bâtisse et récupérer notre matériel afin de tout simplement quitter ce lieu. J’ai aussi pris le temps de faire un suivi avec Morgane afin qu’elle reprend le dessus. Lorsque tu vis une telle expérience, notre cerveau tente de comprendre et nous avons l’impression de revivre l’événement en boucle ce qui nous garde dans les fortes émotions de crainte, de peur, de panique, etc. Seule moyen : se raisonner et reprendre le contrôle de notre mental. Nous sentions tous très clairement que l’entité n’était pas sorti du lieu et qu’il y était demeuré.

Dom et moi pensions prendre une chambre à Trois-Rivières mais avec ce qui s’était passé nous avons décidé de descendre directement à la maison. Impossible de dormir. Trop de questionnement et trop d’adrénaline dans le corps…

***

Suite aux événements j’ai longuement réfléchit à ceux-ci.

Cette entité c’est clairement imposés aux deux personnes qui étaient fortement ouverte à recevoir de l’information et donc aussi vivre et ressentir les énergies se manifestant près d’eux. Ils désiraient des réponses et se sont mis dans un état qui peut être dangereuse mais de leur plein gré. Je sais sans aucun doute que l’entité est venue entre dom et moi, est allé vers Morgane et lorsque Morgane a repris le contrôle de son corps, il est allé vers Jacques. Par la suite, lorsque j’étais face à Jacques il y a eu environ 3 secondes où je me suis dit : ça passe ou ça casse. Je ne savais pas du tout quelle serait la suite et entre vous et moi je n’étais pas grosse dans mes culottes. Heureusement tout s’est bien terminé.

Lorsque j’ai discuté avec Morgane, elle a pu me dire ce qu’elle avait vécu. Tout est devenu soudainement très noir autour d’elle. Elle a eu l’impression d’être poussé dans le matelas du lit de la cellule et de tout simplement partir à la dérive. C’est lorsqu’elle a entendu son nom que je criais littéralement qu’elle a compris qu’il y avait quelques choses de pas normal et qui a peut revenir vers nous et sortir de la cellule.

Comment appeler l’expérience vécue par Morgane ? Déconnexion avec notre plan ? Emprise ? Début de possession ? Chaque personne aura sa propre compréhension selon ces connaissances et expériences. Nous n’avons aucune certitude face à ces questions. Ma compréhension personnelle est qu’elle a vécu une tentative d’incorporation par l’entité. Je crois que l’entité à désirer entrer en elle. Pourquoi cette impression ? Le fait qu’elle me dise se sentir partir à la dérive lors de nous et d’avoir pu revenir par la suite. Est-ce que ressent les personnes qui vivent une incorporation ? Possible… Mais encore là c’est ma compréhension personnelle de la situation vécue et non une vérité absolue…

Qu’est-ce que Jacques a vécu ? Encore là que des questions et peu de réponse. Une certitude c’est qu’il n’était plus là et lorsque je l’ai regardé le regard était vide mais j’avais la certitude sur le moment de faire face à une autre personne. De par, ces éléments je penche vers une possession très brève de Jacques. Par contre, avec son vécu il pourrait avoir une compréhension différente de la mienne. Comme je l’ai dit précédemment, c’est uniquement ma compréhension personnelle des événements vécus.

Je sais maintenant que je sais réagir dans les situations plus difficiles lors d’enquêtes. Je sais que je suis extrêmement bien guidé dans ces moments. Contrairement aux enquêtes que nous fessons et durant lesquelles nous vivons plusieurs expériences, je n’ai pas ressorti de cette enquêtes avec un plaisir d’avoir pu vivre une communication ou encore une expérience de type paranormale. J’ai encore le sentiment aujourd’hui d’avoir tout simplement frôlé la catastrophe.

Dans mes questionnements, je me suis demandé si le fait que nous étions plusieurs dans la pièce n’aurait pas favorisé la création de ce que nous avons vécu. Car n’oublions pas que nous n’avons rien capté durant ces moments avec nos mozus d’appareils technologiques? Ma réponse à cette question est NON nous n’avons rien inventé. Il m’est impossible de nier la présence qui était près de moi dans la cellule. Les émotions ressenties par Morgane est son témoignage ne me permettre pas d’envisagé ce scénario et la situation avec Jacques me confirme avoir bel et bien vécu cette expérience…

Nous avions participé à cette enquête afin de savoir finalement si ce lieu était hanté. Je peux vous dire, aujourd’hui qui il est hanté. Élément frustrant pour des enquêteurs, nous ne pouvons pas vous dire de regarder les vidéos et que nous vous prouvons que le paranormal existe, car nous n’avons absolument rien capté de preuve à l’aide de nos appareils technologiques. Nous pouvons simplement vous dire : voici ce que nous y avons vécu… De plus, oui ce lieu est hanté, par contre les entités présentent en ce lieu ne semblent pas empressé de venir discuter avec nous. Nous avons dû insister afin d’obtenir des réponses et deux d’entre nous se sont tout simplement ouvert afin d’obtenir une compréhension de se que nous avions vécu à notre premier passage.

Donc oui ce lieu est hanté, mais il n’est pas aussi élever en activité paranormal, car les entités ne semblent pas ressentir le besoin de nous démontrer leur présence et de communiquer avec nous.

***

Je désir remercié les organisateur de ces deux enquêtes en collaboration soit Lucie Leduc Franklin pour notre première enquête en ce lieu et à Lucie Leduc Franklin et Jonathan Vandal pour notre deuxième présence en cet endroit.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.