Tolérer ou non la présence d’une entité dans notre demeure ?

Il arrive fréquemment que des gens affirme vivent avec la présence d’entité chez eux et affirme que c’est sans problème, car les entités ne leur causent aucun dommage et donc la coexistence ce fait sans anicroche. Chaque fois, j’ai les oreilles qui me frisent 😉 ou si vous préférez à chaque fois je ne peux m’empêcher d’être en total désaccord avec eux, et ce pour plusieurs raisons. Je ne suis pas ici afin de vous imposer ma compréhension d’une telle situation, mais bien pour partager ma compréhension et ma position face à une telle situation.

Cette même question divise les gens dans le monde du paranormal. Certains seront en accord avec l’affirmation du début et d’autres comme moi ne seront pas d’accord avec une telle affirmation. Vous comprendrez donc qu’il n’est donc pas facile d’expliquer notre point de vue si déjà des personnes du paranormal ont passé avant nous dans le lieu et ont affirmé une telle chose. Mais il ne faut pas oublier que le terme paranormal sous-tend des phénomènes non normaux en lien avec ce que j’appellerai ici le monde de l’invisible. Et qui dit invisible dit aussi aucune certitude en lien avec ce que nous pouvons percevoir et même penser comprendre. Car tout est une question d’énergie et tout est constamment en perpétuellement changement.

La plupart des personnes affirmant que vivre avec la présence d’une entité dans leur résidence est sans problème se basent généralement sur la qualité de la coexistence entre l’être invisible et les gens terrestre. Ils tiennent comptent des effets ou non-effets de la présence de cette entité. Si l’entité ne cause aucun désagrément alors pourquoi ne pas tolérer leur présence? Pourquoi prendre les moyens pour le faire partir? Certaines personnes trouveront même très agréable et cool cette cohabitation. Alors pourquoi est-ce que je ne partage pas cette façon de faire?

Tout d’abord, il faut comprendre que tout est une question d’énergie et c’est ce qui sous-tend aussi ma vision d’une telle situation. Tout d’abord, il y a de l’énergie tout autour de nous que nous appelons énergie résiduelle. Cette énergie est créée par ce que nous vivons dans le lieu et nous déposons aussi de notre énergie en celle-ci, car nous émettons de différentes façons de l’énergie et ce en tout temps. Nous vivons donc dans une énergie émisent par les gens vivant dans la maison. Ces gens sont des personnes que nous avons autorisées à demeurer dans notre demeure et nous sommes habitués de cohabiter avec leurs énergies.

Vivre avec une entité signifie vivre avec une énergie consciente que nous n’avons pas invitée dans notre maison. Une énergie qui circule dans l’énergie résiduelle de votre famille et dont vous n’avez aucune conscience de leur présence.   Une énergie qui circule aussi dans vos corps énergétiques lorsque vous la croisez et qui amène un déséquilibre en celui-ci temporairement le temps où vous regrouper votre énergie personnelle et repousser l’énergie qui ne vous appartient pas.

Ce fait est encore plus réel durant la nuit, car dans ces moments, votre énergie s’accentue et les énergies ont beaucoup plus de facilité à entrer dans vos corps énergétique. Qui dit énergie externe à vous circulant dans vos corps énergétiques dits dilution de votre énergie et un besoin de rétablir son équilibre personnelle. Ceci ne se fait pas sans aucun effet au niveau physique tel qu’insomnie, fatigue, épuisement, maux de tête, difficulté de concentration. Ce peut être des symptômes que nous pouvons associer à une multitude d’autres éléments et peut ne pas être perçu et associé à la présence de l’entité dans la résidence.    Alors voici ma première raison pour laquelle je ne recommande pas de tolérer une entité dans notre résidence : il y a toujours des conséquences au niveau énergétiques et physique de vivre avec la présence d’une entité près de soi.

Le deuxième élément est que lorsque nous tolérons la présence d’une entité dans notre maison, il est extrêmement rare qu’il demeure seul dans la demeure. Je vous explique. Lorsque nous tolérons une entité dans notre maison c’est un peu comme si nous indiquons aux autres entités présentent près de votre demeure qu’ils sont tolérés chez vous. Alors de façon naturelle, il y aura plus qu’une entité qui demeurera chez vous. Au début de leur présence, ils ne se manifesteront pas nécessairement à vous, mais avec le temps cela arrivera. De plus, la cohabitation entre entités n’est jamais garantie et l’arrivée d’une entité dans le lieu peut créer de la difficulté de cohabitation entre les entités et il sera possible de vivre des phénomènes paranormaux, car ils ne pourront pas se tolérer l’un et l’autre dans un même lieu. Donc en tolérant une entité vous indiquez aux autres que votre demeure est disponible pour eux et la cohabitation entre les différentes entités peut créer des phénomènes paranormaux désagréables.

Le troisième élément auquel je tiens énormément est que lorsque nous tolérons les entités chez nous, nous ne les incitons pas à poursuivre leur évolution. Je vous explique mon point de vue. Tout être humain qui meurt quitte leur corps physique et son âme doit se détacher à sa réalité du monde physique afin de quitter ce plan et retourner à ce que nous appelons communément la lumière. Les âmes ont un cheminement à faire suite à leur vie terrestre. Pour ce faire nous devons leur faire comprendre cette importance en les insistants à cheminer et arriver à quitter ce monde. Lorsque nous les tolérons chez nous et les autorisons à cohabiter avec nous, nous ne les invitons aucunement à comprendre l’importance de continuer leur cheminement. Nous faisons exactement le contraire. C’est-à-dire que nous les invitons à demeurer continuellement dans un même espace-temps et à tourner le dos complètement à ce qui doit être soit poursuivre leur cheminement d’âme. Lorsque nous les obligeons à quitter la résidence où il semble confortable, nous les obligeons à comprendre qu’ils ne font plus partie de ce monde et qu’ils doivent poursuivre leur chemin.

Alors voilà pourquoi je n’adhère pas à la croyance qu’il est possible de vivre ou de cohabiter avec une entité sans aucun effet négatif. Je vous est brièvement expliquer les raisons pour laquelle je crois que nous ne devons tolérer d’entité dans notre maison. Je vous laisse vous faire votre propre opinion et, peu importe laquelle ce sera, personne ne pourra vous dire que vous avez raison ou tort. 😉

 

Écrit par : Brigitte Lussier