Qu’est-ce qu’une enquête paranormale ?

Qu’est-ce qu’une enquête paranormale? Telle est la question! Cette question, ou plutôt la perception que nous en avons divise malheureusement les gens œuvrant dans cette sphère. Peu importe le pays où nous habitons, la compréhension du paranormal et la manière d’intervenir qui diffère d’un groupe à l’autre créent de grandes discussions et beaucoup de tension. Certaines personnes affirment, haut et fort, savoir ce que doit être une enquête paranormale et si vous n’entrez pas dans cette catégorie c’est que vous ne faites pas d’enquête paranormale.

Sachez qu’il n’y a aucun mode d’emploi qui existe et qui définit la nature d’une enquête paranormale.   Le paranormal à la base est extrêmement vaste et surtout très mal défini. Certains éléments portent aussi différentes étiquettes et ne relèvent pas uniquement du paranormal. Alors, imaginez le chaos qui s’installe lorsque nous voulons définir une enquête paranormale…

Une enquête paranormale est à la base un moyen afin de déterminer s’il y a présence ou non de phénomène paranormal. Là où les choses se compliquent habituellement, c’est comment et à l’aide de quoi nous déterminerons s’il y a ou non du paranormal dans la situation. Certaines personnes diront que nous devons avoir un protocole et une manière de faire très défini et structuré. D’autres affirmeront que nous devons absolument nous fier sur l’utilisation des appareils technologiques. Certains diront que nous ne pouvons pas nous fier aux appareils technologiques puis qu’elles n’ont pas été créées pour cette utilisation.   D’autres groupes diront que nous devons être à l’écoute de nos ressentis ou avoir avec soi un médium afin d’avoir une vision globale de la situation.

Je vais vous partager ma compréhension personnelle de la nature d’une enquête paranormale. Je crois que nous devons regarder calmement les possibilités physiques pouvant expliquer les éléments expérimentés par les gens. On se doit de porter notre regarder sur la structure du lieu ou encore la nature des objets afin de bien discerner les éléments pouvant être expliqués simplement. Je crois aussi que nous devons tenir compte des données recueillies par les différents appareils technologiques tels que les mesureurs de taux de champ électromagnétique, etc.  J’ai longtemps cru que cela était la nature réelle d’une enquête paranormale. Au tout début de la création de S.E.P Paranormal, je n’acceptais pas qui j’étais et me détournait totalement de mes ressenti. Je désirais me fier uniquement sur les appareils technologiques. De plus, parmi les groupes de paranormal au Québec, la majorité des groupes allaient aussi dans ce sens.

En me mettant de telles limitations, je crois que nous avons passé à côté d’éléments importants afin d’aider les gens à régler la situation. C’est uniquement lorsque j’ai ajouté les ressentis aux autres composantes que nous avons ainsi obtenu d’incroyables résultats.   Remarquez ici que je n’affirme pas que les ressentis sont à 100 % la vérité, mais pour moi c’est un outil de plus afin de bien saisir la situation en cours. De plus, comme pour les autres outils que nous utilisons, il est nécessaire de garder notre discernement face à nos ressentis et tenter d’avoir la compréhension de la situation la plus juste afin de pouvoir intervenir adéquatement et efficacement.

Pourquoi se déchirer afin de définir ce qu’est une enquête paranormale et surtout comment mener une telle enquête.  Je préfère personnellement me tourner vers les résultats obtenus en tenant compte des objectifs déterminés.   Est-ce que nous avons aidé les gens? Avons-nous eu de bons résultats? Voilà ce qui devrait définir la manière que nous faisons une enquête paranormale. Peu importe les techniques et les éléments que nous incluons dans une enquête, l’important est le résultat obtenu.

Aujourd’hui, j’interviens d’une manière qui résonne en moi, mais rien n’est stable et tout est en mouvement alors il est fort possible que dans un futur, pas si lointain, ma manière de faire soit différente selon ma compréhension et mon niveau de conscience.   Et cela est très bien ainsi…