Même les enfants peuvent devenir des âmes errantes

J’ai régulièrement entendu les gens affirmer que les jeunes enfants allaient directement au paradis (si je peux m’exprimer ainsi). Que ces êtres si jeunes et innocents ne demeuraient pas ici et quittaient automatiquement ce plan lors de leurs décès. Ce fait était justifié par leur innocence d’âme.

J’ai longtemps aussi cru que cette affirmation était vraie.   Mais je suis forcé aujourd’hui après toutes ces années d’avouer que les enfants aussi peuvent demeurer sur ce plan après leur décès. Nous avons croisé de nombreuses fois la présence d’enfants lors d’enquête. Ceux-ci semblent chercher fréquemment les membres de leurs familles telles que leur mère. Ils ne semblent pas comprendre ce qui se passe et semblent bien souvent perdus.   De plus, lorsque nous faisions une libération impliquant la présence d’un enfant comme entité, il est assez fréquent de devoir demander à un membre de sa famille de descendre et de venir à leur rencontre afin de faciliter son départ. Il est même parfois nécessaire de les accompagner astralement jusqu’à un certain niveau afin qu’ils se sentent en confiance et puissent s’élever et quitter le plan.

Spontanément, je serais porté à vous dire que je ne comprends absolument pas la raison pour laquelle les enfants puissent devenir ce que nous appelons des âmes errantes. Par contre, si je prends le temps d’y réfléchir certaines pistes se présentent à moi. Premièrement, ce sont des âmes qui comme nous sont venues sur terre afin de faire des apprentissages durant leur incarnation. Tant que l’âme n’est pas retournée vers la source elle fait différents apprentissages.   Deuxièmement, je crois que tout comme les autres entités ils peuvent demeurer ici par peur.   Les enfants ne sont pas familiarisés avec l’après-vie. Pour la plupart d’entre eux, cette conscience et compréhension n’ont pas été initialisé et la peur de l’inconnu peut les mener à se détourner de la lumière.   Troisièmement, je crois que les circonstances de leur mort sont un élément déterminant.   Les enfants en tant qu’âme errante que nous avons pour la plupart croisée semblaient perdus et cherchaient les membres de leurs familles. Cet état peut être le résultat d’un décès imprévisible et soudain.

Aujourd’hui, j’ai la certitude que les enfants peuvent devenir des âmes errantes. La raison de cet état qui est ma foi plutôt déroutant m’est inconnue. J’ai quelques hypothèses, mais aucune certitude…